Si le niveau I permet d’accéder à la plongée encadrée dans l’espace médian (0 – 20m) et de découvrir les richesses du milieu sous-marin, c’est à partir du niveau II que sont abordées les notions de plongée en autonomie et de plongée dans l’espace lointain (plongée encadrée de 0 à 40m). 

 

La finalité de la formation de Niveau II

Le plongeur Niveau 2 possède les compétences qui lui permettent, au sein d’une palanquée de 2 à 3 plongeurs majeurs Niveau 2 minimum, d’évoluer de manière autonome en plongée entre 0 et 20m de profondeur.

Les plongées en autonomie sont obligatoirement réalisées sous le contrôle d'un directeur de plongée (Niveau V minimum ou MF1) qui choisit le site de plongée et fixe les paramètres (temps et profondeur max d’immersion par palanquée)

Le Niveau II peut également plonger entre 0 et 40 m encadré par un guide de palanquée (Niveau IV minimum). Enfin le Niveau 2 est le niveau technique minimum requis pour l'accès à l'initiateur de club.

 

Les conditions d’accès à la formation niveau II 

  •  Etre titulaire d’une licence FFESSM en cours de validité (automatiquement délivrée lors de l’inscription à l’USF Plongée),
  • Avoir au moins 16 ans à la date de délivrance (autorisation des parents pour les mineurs),
  • Etre titulaire du niveau I FFESSM (ou équivalent)
  •  Etre en possession d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la plongée depuis moins de 12 mois délivré par un médecin fédéral, un médecin spécialiste tel que défini dans l’annexe 1 du Règlement Médical Fédéral ou un médecin du sport (CES, Capacité ou DU)

 

Les compétences enseignées

  • Apprendre à utiliser son matériel de plongée avec efficacité, y comprenant le matériel nécessaire à la plongée en autonomie (ordinateur, parachute…), mais aussi le matériel utilisé par les autres plongeurs de la palanquée.
  • Approfondissement des gestes et techniques acquis au niveau 1 (équipement, mise à l’eau, techniques d’immersion, équilibre et poumon-ballast, vidage du masque…)
  • Se déplacer efficacement en surface avec son scaphandre, capelage et décapelage en surface
  • Maîtriser sa vitesse de remontée, maintien du palier et utilisation du parachute de palier.
  • Apprendre à réagir à la panne d’air, à l’essoufflement et assister un autre membre de la palanquée dans le cadre des plongées en autonomie,
  • Savoir organiser sa plongée, la conduite de la palanquée, planifier le profil de la plongée, gérer son air, développer ses capacités d’orientation en plongée
  • Apprendre à connaître et à respecter l’environnement subaquatique, devenir un plongeur responsable,
  • Connaissances théoriques : physiologie de bases, symptômes, prévention et conduite à tenir pour l’ensemble des accidents de plongée pouvant survenir dans l’espace lointain, utilisation des tables de plongée, notions physiques permettant de comprendre les effets du milieu et le fonctionnement du matériel, l’autonomie en air, la flottabilité.

 

Le déroulement de la formation

Les formations s’organisent généralement sur une saison à raison d’une séance de piscine par semaine le jeudi soir et une sortie en fosse mensuelle. Une dizaine de sessions de théorie est organisée tout au long de l’année (généralement avant les séances pratiques) pour aborder les notions physiques, physiologiques et l’utilisation des tables de plongée.

 

Passage et validation du niveau II

2 stages techniques sont organisés au CIP Fréjus sur 2 weekends chaque année (1 stage en mars et 1 stage en mai). Ces stages en mer permettent d’évaluer l’acquisition des différentes compétences en milieu naturel et de développer les capacités pour plonger en autonomie. Une évaluation écrite est organisée avant le 2e stage technique pour évaluer l’acquisition des connaissances théoriques.

 Pour en savoir plus sur les stages et sorties de l’USF Plongée, rendez-vous dans la section « voyages et sorties ».